Audit Organisationnel

1. Description de la prestation :

 

Définition :

 

L'audit organisationnel est une méthode d'analyse des forces et des faiblesses d'une  entreprise, dans toutes leurs dimensions :taille, répartition du travail, circuit  d'information et de communication, nombre de niveaux hiérarchiques, procédures et  règles pour faire fonctionner les activités, etc.

L'audit organisationnel met en avant les points forts et les points à améliorer au sein  d'une entreprise afin d'évoluer vers plus d'optimisation.

 

Idée : Il peut être judicieux de procéder ensuite à un audit financier.

 

 

Objectifs :

 

L'audit organisationnel est très utilisé dans les grandes entreprises pour analyser les  procédures de fonctionnement et remédieraux dysfonctionnements.

Il s'agit de repérer ce qui peut être retiré ou ajouté ou modifié pour alléger la structure  et réduire le temps de réaction afin d'augmenter la productivité. Il peut notamment être mis en place lorsqu'une entreprise rencontre des problèmes d'efficacité, de productivité ou lorsqu'elle doit se restructurer profondément.

 

 

b)Les outils utilisés

 

L'auditeur utilise plusieurs outils pour effectuer sa mission :  organigrammes,  cartographies, grilles d'audit… L'auditeur prend également connaissance de  l'environnement extérieur (concurrence, prestataires externes…).

 

2. Déroulement de la prestation

 

La réalisation d’un audit organisationnel se doit d’être méthodique et organisée. Il y  a donc plusieurs étapes à suivre. L’auditeur commence en tenant compte de la  stratégie économique et des objectifs de l'entreprise.

 

ETAPE 1 : Définition de la mission et collecte des informations

 

La première étape pour réaliser un audit organisationnel est de faire un état des  lieux en recensent toutes sortes d'informations. Cette étape passe par :

•L’analyse et la compréhension de l’organisation actuelle (rôles, responsabilités et missions de chacun…)

•La  représentation de l’organisation

•La description des processus du périmètre (flux d’information, enchaînement  des tâches, acteurs, automatisation…)

•L’appréciation des outils mis en place

•La rencontre et l’entretien avec les principaux intervenants de  l’organisation afin de connaître les dysfonctionnements qu’ils peuvent  ressentir

•La  détermination des risques et des contrôles.

ETAPE 2 : Analyse des informations récoltées

 

Après avoir bien compris l’organisation, il faut l’évaluer et comprendre la ou les  raison(s) des dysfonctionnements vus lors de l’état des lieux. Cette évaluation passe  souvent par :

 

•La mise en place d’indicateurs permettant de mesurer la productivité au  regard des objectifs que l'entreprise s’est fixée ;

•La rédaction d’un rapport indiquant les forces et les faiblesses de l’organisation  ainsi que les opportunités et les menaces de l’environnement. Ce rapport  s’appelle l’analyse SWOT.

 

A  noter que les dysfonctionnements peuvent être de tout ordre : actes de non qualité, tâches non productives, non-respect des procédures…

 

 

ETAPE 3 : Rédaction du rapport et recommandations

 

A partir de l’état des lieux et des dysfonctionnements observés, l’ultime étape est de  proposer des pistes d’amélioration afin d’optimiser l’organisation (meilleure  productivité, baisse des coûts, amélioration de la qualité). Ces améliorations passent souvent par l’évaluation des meilleures pratiques, l’identification des leviers d’action  et la réalisation d’un benchmark.

Logo blanc complet NRC.png
  • White LinkedIn Icon
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram

06.49.54.53.80

59 rue Pierre Taittinger

51100 Reims

© Neoma Reims Conseil,  association loi 1901 de type Junior-Entreprise

Tous droits de reproduction réservés.