• Neoma Reims Conseil

Communiquer sur sa création d’entreprise

Le succès d’une création d’entreprise réside en grande partie sur la capacité à faire connaître son activité. Sans visibilité, il est impossible de développer une activité et de la pérenniser. L'objectif de la communication est de faire connaître vos produits/services et votre entreprise, notamment le positionnement de celle-ci, à savoir l'image qu'elle veut donner d'elle-même et de son offre à ses clients, concurrents et partenaires. La stratégie de communication doit donc permettre d’inciter un nombre suffisant de clients potentiels à entrer en contact avec l’entreprise. Le digital a pris une place considérable dans la manière de communiquer ces dernières années. Aujourd'hui, les consommateurs s'expriment, consultent et comparent les avis, placent et retirent les produits de leur panier d'achat, prennent leur temps. Pour toucher efficacement vos prospects, vous devrez donc préparer votre communication de manière astucieuse, avec un marketing intelligent.

Il existe deux canaux de communication pour développer votre stratégie marketing : la communication online et offline.


La première désigne l'ensemble des actions sur internet. Elle permet d'adresser une communication personnalisée et notamment de créer un lien avec votre communauté via les réseaux sociaux. En pratique, il s’agit de sélectionner les réseaux sociaux sur lesquels vous voulez communiquer (en fonction de leur rôle) et ceux utilisées par vos clients. En effet, certaines plateformes s’avèrent efficaces pour produire un certain type de résultat alors que d’autres permettent de produire un autre type de résultat. Par exemple, Instagram est principalement dédié à développer la notoriété d’une marque, tandis que Linkedin permet de diffuser du contenu relatif à des sujets directement ou indirectement liés à votre activité auprès de professionnels et prospects. Pour mesurer les résultats, vous pouvez utiliser des outils spécifiques comme Owlmetrics pour Instagram ou Bizible et BrightFunnel pour évaluer le chiffre d’affaires généré par chaque élément marketing. Il est aussi fortement conseillé de coupler d'autres outils digitaux aux réseaux sociaux (blog, site internet, chaîne vidéo, application, etc.). La ligne éditoriale doit être définie en amont des publications. C'est l'alignement de l'identité de votre entreprise aux besoins de vos lecteurs : Quel est votre cible et quels sont les supports qu'elle utilise ? La fréquence de vos publications et le ton à privilégier ? Etc.


À l’instar de la compagnie aérienne néerlandaise KLM qui a mis en place une véritable stratégie sur Facebook, Twitter et Instagram dans le but de soigner son image de marque, KLM génère désormais un profit annuel d’environ 25 millions d’euros. En effet, grâce à cet outil très prisé des marketeurs, il est plus facile de toucher une audience plus large, et donc de gagner en notoriété, et finalement, de voir votre chiffre d’affaires décuplé. Autre exemple de réussite : la société informatique IBM qui a multiplié ses ventes par 4 depuis qu’elle a retravaillé sa stratégie marketing sur les réseaux sociaux. Les marques Nike et Rolls Royce ont aussi trouvé le succès sur les réseaux sociaux en partageant du contenu intéressant et pertinent.



La communication offline désigne l'ensemble des actions marketing utilisées en dehors d'Internet et peut être considérée comme du marketing traditionnel. Loin d'être enterrée, elle est souvent considérée comme complémentaire à la communication online. Cela concerne :

- Le marketing direct (mailing, télémarketing, etc.), qui permet de ne toucher que la personne ciblée et intéressée, ce qui optimise les retombées commerciales ;

- Le street marketing (flyer, affichage, plaquette, PLV, catalogue), très puissant pour votre image et pour que le client se souvienne de vous, et particulièrement bien adapté à des lancements de produits ou de marque ;

- Les relations presses/relations publiques, qui permettent de toucher un grand nombre de lecteurs ;

- L'événementiel, qui permet de se constituer une base de données importante et de vous adresser directement aux consommateurs, acheteurs et prescripteurs.

- Le parrainage (mécénat / sponsoring), idéal pour lancer une nouvelle marque avec peu de moyens financiers.


Il existe d’autres moyens de faire connaître son entreprise naissante.


L’exploitation des réseaux privés et professionnels est un levier intéressant, car non seulement votre entourage peut partager des informations auprès de leurs proches, de plus les membres de votre réseau professionnel peuvent élargir votre cercle en diffusant vos informations auprès des membres de leur propre réseau, qui pourrait à leur tour être intéressée par votre offre ou la diffuser, ou alors certains membres de votre réseau peuvent également être directement intéressés par vos produits ou services.

L’utilisation des partenariats permet d’obtenir des clients potentiels par le biais d’entreprises avec lesquelles vous allez collaborer. Certains business fonctionnent majoritairement sur la base des partenariats, ce qui dispense de devoir gérer soi-même la prise de contact avec les clients potentiels.


Créer un profil client à partir des entrevues peut aider à développer la notoriété de votre entreprise. Si le mot « déodorant spray » vous évoque directement Axe, c’est parce que les équipes marketing de la multinationale Unilever qui produit cette marque de déodorant ont opté pour une politique de différenciation. Concrètement, si le produit de cette marque se démarque de ceux des concurrents, c’est parce que l’entreprise investit des millions de dollars chaque année pour en apprendre davantage sur sa clientèle et utilise de nombreux moyens pour découvrir ce que cette dernière recherche. Elle organise notamment des groupes témoins et mène des enquêtes ainsi que des entrevues individuelles.


Enfin, votre logo, visible à de multiples endroits (site internet, plaquettes de communication, factures, etc), symbolise et représente visuellement votre entreprise. Il est donc important de le protéger à l’INPI (Institut national de la propriété industrielle) dès sa conception afin d’éviter des problèmes ultérieurement. Vous pouvez effectuer un dépôt de marque et/ou un dépôt de dessins et modèles. Il est conseillé de réaliser les deux démarches pour obtenir un maximum de sécurité. La protection conférée par ces dépôts vous permettra de faire valoir vos droits si un tiers utilise abusivement votre logo d’entreprise, ou en cas de contrefaçon. Afin de pouvoir réaliser ces démarches et d’obtenir une protection, votre logo d’entreprise doit être nouveau et disponible. C’est à vous de vérifier sa disponibilité. Une fois que votre dépôt de marque est réalisé, l’INPI vous transmet un accusé de réception puis publie votre demande au Bulletin officiel de la propriété industrielle (BOPI). L’INPI procède ensuite à l’examen de votre demande. Après un délai minimal de 5 mois, et à condition que votre dossier soit régulier, l’INPI publie l’enregistrement de votre marque au BOPI. Enfin, un certificat attestant l’enregistrement de votre marque vous est transmis.


Kelly NGO

Responsable Communication



18 vues0 commentaire