• Neoma Reims Conseil

Les Etudes de marché : différences, complémentarité et enjeux


Vous avez envie de développer votre propre activité, d’avoir vos propres clients et d’être enfin un entrepreneur ? Foncer tête baissée, comme beaucoup peuvent être tentés de le faire n’est pas la meilleure méthode à adopter.


Avant de se lancer, certaines questions sont incontournables. En effet, si la demande sur le secteur d’activité n’est pas assez importante ou le business model pas assez innovant, il sera difficile de réussir à se positionner et à vivre de son activité. En d’autres termes il faut challenger son projet.


Ces questions et tant d’autres qui conditionnent la réussite de votre projet trouvent une seule et même solution : l’étude de marché. Mais, comment s’assurer que son étude de marché tienne la route ?


Quels sont les différents types d’études de marché ?


Tout d’abord, il faut s’intéresser au type d’étude de marché à réaliser : quantitative, qualitative ou documentaire. En effet, il faut adapter l’étude en fonction de ce que l’on recherche. Les études qualitatives et quantitatives seront des études terrains. Quant à l’étude documentaire cela consiste à rechercher des informations via différentes ressources pour avoir une vision globale du marché.


Les études quantitatives sont des études visant à analyser la tendance globale du marché. En récoltant des données via une administration de questionnaires sur un échantillon de la population défini au préalable, il sera possible d’établir une conjoncture sur des chiffres précieux à la réalisation du projet. Ces chiffres concrets pourront être par exemple le nombre de clients potentiels, la fréquence d’achat, les motivations d’achat ou le prix que les potentiels consommateurs sont prêts à payer pour le bien ou le service proposé. Ainsi l’étude de marché quantitative pourra notamment permettre de consolider la qualité du prévisionnel financier. Les ressources clés pour la réussite d’une étude de marché quantitative sont la bonne réalisation du questionnaire, permettant de faire ressortir les informations utiles et pertinentes et des moyens humains importants pour l’administration des questionnaire et la collecte des données. Sur ce dernier point, les Junior-Entreprises, qui disposent d’un vivier de consultants important, sont parfaitement à même de les réaliser.


En fonction des projets, il peut être pertinent d’avoir recours à une étude qualitative en complément ou à la place de l’étude quantitative. En effet ce deuxième type d’étude terrain permet d’affiner les conclusions de l’étude quantitative et d’avancer sur des caractéristiques clefs du projet. L’échantillon interrogé sera alors beaucoup plus restreint mais le temps d’interrogation sera plus long permettant de récolter des réponses plus ouvertes afin de mieux adapter l’offre à la demande. La collecte d’information peut prendre différentes formes, en étant le plus souvent des entretiens individuels ou collectifs d’un certain temps. Parmi ces méthodes on peut citer les Focus Group, ou groupes de travail, permettant de confronter les idées de plusieurs personnes sur des questions diverses en rapport avec le produit ou le service.


Enfin, les études documentaires sont à considérer comme des études de veille. Plusieurs points sont à prendre en compte : les informations sur le secteur, le positionnement de l’entreprise par rapport à ses concurrents ou encore la législation en vigueur. Cela permet de compléter l’étude qualitative et d’être au point sur l’environnement de l’entreprise. Ces recherches s’effectuent sur internet, dans des livres, auprès des organismes publics ou privés ou même grâce à des interviews. Il est primordial de structurer son étude documentaire. Pour ce faire, la méthode PESTEL (Politique, Economique, Social, Technologique, Environnemental et Légal) est couramment utilisée afin de brosser une grande partie de l’étude documentaire et ainsi connaitre au mieux l’environnement dans lequel va évoluer l’entreprise. D’autres méthodes peuvent être utilisées pour répondre aux besoins du client.



Les études quantitatives, qualitatives et documentaires en résumé

Quels sont les enjeux et les dangers autour d’une étude de marché ?


Comme le précise l’introduction, l’étude de marché est là pour appuyer le business plan lors du rendez-vous avec la banque. Elle aidera le porteur de projet à argumenter son idée et permettra au banquier de se projeter dans le projet. Il faut convaincre le banquier mais avant tout il faut que le porteur de projet soit convaincu lui aussi de son projet. Sur ce point, l’étude de marché pourra conforter l’entrepreneur ou l’entreprise dans son idée de produit ou de service. L’étude de marché fera ressortir les points sensibles du projet et ils pourront être corrigés. La prévention avant l’action, voilà ce qui doit motiver une étude de marché, challenger son projet avant de le lancer.


En lien : Réaliser un Business plan, ou comment obtenir son financement à coup sûr


Réaliser une étude de marché est important avant de se lancer dans son projet : cependant, il y a quelques points sur lesquels il faut être vigilant. Tout d’abord, déterminer la cible et la taille de l’échantillon peut être plus ou moins fastidieux or elles jouent un rôle important dans la fiabilité des données, mal déterminer sa cible ou son échantillon faussera la réalité et de mauvaises surprises seront au rendez-vous. Une étude de marché est un projet long à réaliser, qui demande beaucoup de temps. Une gestion approximative de l’étude entrainera une mauvaise réalisation de l’étude. N’hésitez pas à déléguer vos études à des cabinets de conseil spécialisés tels que les Junior-Entreprises. Elles se chargeront de l’étude du début à la fin et challengeront votre projet, vous permettant ainsi de vous lancer sur des bases solides.


Neoma Reims Conseil propose des études de marché pour les entrepreneurs qui souhaitent lancer leur activité mais aussi aux entreprises qui désirent élargir leur gamme de produits ou de prestation de services. Si vous êtes intéressé n’hésitez pas à nous contacter pour échanger lors d’un rendez-vous ou effectuer une demande de devis en ligne.


à voir : Témoignage Client - La Maison du Savon de Marseille

Nicolas Herman, Trésorier chez Neoma Reims Conseil

160 vues
Logo blanc complet NRC.png
  • White LinkedIn Icon
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram

06.77.83.09.28

59 rue Pierre Taittinger 51100 Reims

© Neoma Reims Conseil,  association loi 1901 de type Junior-Entreprise

Tous droits de reproduction réservés.