• Neoma Reims Conseil

Quel avenir pour l’œnotourisme en Champagne ?

L’œnotourisme est une forme de tourisme qui repose sur la découverte des régions viticoles et de leurs productions. La région de la Champagne est évidemment très connue pour ses visites de caves de champagne, souvent suivies de dégustations. Alors que la France est redevenue depuis 2017 la première destination touristique internationale, l’enjeu pour la région est de réussir à capter à la fois les touristes Français et internationaux pour leur faire découvrir le terroir champenois.


© Stocklib / Pakin Songmor

État des lieux de l’œnotourisme en Champagne


L’œnotourisme en Champagne s’est fortement développé depuis quelques années, en augmentant de 33% entre 2009 et 2016. L’année dernière, 7.3 millions de visiteurs sont venus en Champagne pour y découvrir son patrimoine. Parmi eux, 69% étaient Français et 31% venaient de l’étranger. La Champagne est le deuxième vignoble le plus visité de France, après le Bordelais et devant l’Alsace. Toutefois, la durée de séjour des visiteurs est très courte, puisqu’ils ne restent en moyenne que 1,46 jours.


L’œnotourisme a généré 630 millions d’euros de retombées économiques en 2018 et presque 12000 emplois sont directement liés à la présence de touristes en Champagne. Avec 15800 vignerons et 300 maisons de champagne sur le territoire, les possibilités de prestations sont larges et variées.


Selon un sondage OpinionWay pour le Comité Champagne, 97% des personnes interrogées disent avoir une bonne opinion de la Champagne. Ce chiffre prouve la forte attractivité du territoire. Dans ce même sondage, 75% des personnes ont déclaré être intéressées par les activités d’œnotourisme. Il existe donc une véritable demande pour des activités liées au champagne.


Une dynamique territoriale de plus en plus forte


Atout France a créé en 2009 le label « Vignobles & Découvertes » afin de distinguer une destination à vocation touristique et viticole proposant une offre de produits touristiques multiples et complémentaires (hébergement, restauration, visite de cave, musée…). Depuis, 550 prestataires ont été labellisés dans la région. D’autres labels comme « La Champagne à vélo », « La Champagne à moto » ou « Petites cités de caractère » permettent également de promouvoir la Champagne auprès d’un certain type de clientèle.


Depuis 2015, les Coteaux, Maisons et Caves de Champagne sont inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette reconnaissance au niveau mondial du terroir champenois a été rendue possible grâce à une mobilisation très forte des professionnels du champagne et des collectivités locales. Couplé à la création en 2016 de la marque oenotouristique « La Champagne, refined art de vivre », le territoire a pu fortement gagner en notoriété à l’international en l’espace de quelques années seulement.


Au total, 109 millions d’euros ont été investis en 2018 dans l’hébergement, les équipements touristiques et la restauration. Trois gros projets sont également en cours, avec l’ouverture d’une cité du Champagne à Reims, d’un centre d’interprétation du Champagne à Aÿ et d’un nouveau musée à Épernay. Le but est de créer une véritable synergie entre les sites touristiques culturels (dont la Cathédrale de Reims), les visites de caves et les parcs naturels. Pour finir, les premières Assises de l’œnotourisme en Champagne se sont tenues en mars 2019 afin de fédérer les acteurs privés et publics autour d’un même projet, celui de faire de la Champagne une destination oenotouristique de référence dans le monde. Il existe donc une réelle dynamique territoriale à l’œuvre pour redynamiser la région.



© Stocklib / Natalia Bratslavsky

Des opportunités pour les acteurs de la région


Selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), « l’œnotourisme est un segment en plein essor et très porteur. La gastronomie et le vin sont devenus des composantes essentielles de l’expérience de découverte de la culture et du style de vie de toute destination, quelle qu’elle soit, et une motivation de voyage de plus en plus importante. »


L’augmentation de la demande et les investissements faits par le territoire créent de nombreuses opportunités de développement pour les acteurs de la région. L’enjeu va être pour eux de redynamiser les offres existantes. En effet, les touristes sont de plus en plus à la recherche de nouvelles expériences insolites. Parmi elles, nous pouvons penser à des initiations aux vendanges, au labour à cheval, à la location de roulotte, à l’organisation de randonnées à travers les vignes…


Il est d’ailleurs à noter que même si les grandes maisons de champagne attirent et attireront toujours beaucoup de visiteurs, les touristes souhaitent de plus en plus découvrir des petits producteurs. Le challenge pour ces plus petites structures est d’arriver à se faire connaître, d’où l’importance d’être présents sur les réseaux sociaux et sur internet, avec des supports de communication adaptés. De plus, il semble aujourd’hui indispensable de pouvoir proposer la réservation en ligne de ses activités. Équiper son site internet d’un système de réservation ou rejoindre des plateformes de réservation telles que ruedesvignerons.com sont des solutions pour pouvoir augmenter les ventes de prestations, notamment pour les très connues visites-dégustations.


Vous souhaitez développer une nouvelle activité et avez besoin de valider le concept ? Vous avez besoin d’aide pour votre stratégie de communication ? N’hésitez pas à nous contacter, Neoma Reims Conseil peut vous accompagner dans votre projet.


Charlotte Crété, Commerciale


Sources :

http://www.observatoire-tourisme-champagne-ardenne.com

https://www.champagne.fr

0 vue
Logo blanc complet NRC.png
  • White LinkedIn Icon
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram

06.77.83.09.28

59 rue Pierre Taittinger 51100 Reims

© Neoma Reims Conseil,  association loi 1901 de type Junior-Entreprise

Tous droits de reproduction réservés.